La vannerie, un savoir-faire ancestral

la vannerie

Aujourd’hui, ce n’est pas une recette que je vous propose mais je vais vous parler d’un savoir-faire ancestral que j’affectionne particulièrement : la vannerie.

L’art de tresser des objets beaux et utiles

La vannerie, c’est l’art de tresser des végétaux, généralement de l’osier ou du rotin, mais pas que ! Il est possible de tresser tout bois qui soit assez souple pour supporter d’être plié sans se casser. Par exemple le saule, le noisetier…

Grâce à cette technique, il est possible de réaliser des paniers bien sûr mais beaucoup d’autres objets du quotidien (plateau, volette…) et même des bijoux ! Le principe de base du tressage est que l’on réalise un objet avec uniquement des tiges et des branches. A aucun moment on utilise de la colle, des vis ou d’autres systèmes d’attache.

La vannerie, une activité relaxante

C’est un savoir-faire remis au goût du jour grâce à l’engouement de nombreuses personnes pour tout ce qui est “fait main”. De nombreux ateliers fleurissent ici et là partout en France.

En ce qui me concerne, j’ai appris à tresser il y a quelques années lors d’un atelier organisé à l’Écomusée du pays de la cerise à Fougerolles en Haute-Saône. J’en garde un excellent souvenir ! Par manque de temps malheureusement je tresse peu mais je compte bien m’y remettre plus sérieusement ! Je trouve que c’est un vrai plaisir d’utiliser des objets du quotidien que l’on a fabriqué soi-même 🙂 Je ne vous cache pas qu’au début, il faut beaucoup de temps. Par exemple, pour fabriquer le panier de la photo, j’ai mis environ 8h ! Mais je trouve que c’est une activité relaxante. Dans un monde où tout va toujours trop vite, cela fait du bien de faire une pause et de se vider la tête. Pendant que l’on tresse, on oublie tout !

Où s’initier à la vannerie en Franche-Comté ?

  • La Damassine à Vandoncourt (25) propose de temps à autre des ateliers ponctuels. Un atelier est prévu pour les enfants le samedi 27 mai 2017 et un pour les adultes le lendemain, dimanche 28 mai 2017
  • Christophe Philippe à Mouthier Haute-Pierre (25) propose des cours de vannerie sauvage en cours hebdomadaire ou de manière ponctuel selon la demande
  • Gilles Lacroix à La Rixouse (39) propose des stages sur 2 jours. Cette année, les 2 et 3 juin 2017 et les 15 et 16 septembre 2017

Si vous connaissez d’autres endroits où l’on peut apprendre la vannerie en Franche-Comté, n’hésitez pas à me contacter 🙂

Laisser un commentaire