L’argent colloïdal : un antibiotique naturel

l'argent colloïdal

Il y a seulement quelques semaines, je connaissais peu l’argent colloïdal. Je le connaissais seulement dans les mélanges cuivre or argent qui permettent de renforcer le système immunitaire. Un matin, j’ai eu une grosse crise de sinusite. Ne pouvant pas aller chez le médecin, je suis allée au magasin bio pendant ma pause de midi pour voir si je pouvais trouver quelque chose qui me soulagerait au moins jusqu’au soir. J’avais déjà quelques idées : propolis, huiles essentielles… mais j’ai voulu tester le spray nasal d’argent colloïdal. Et là, en quelques heures seulement, la douleur a entièrement disparue ! Convaincue des bienfaits de ce minéral, j’ai bien entendu cherché à en savoir plus ! 🙂

Les propriétés de l’argent colloïdal

  • L’argent colloïdal est un bactéricide et un anti-infectieux très puissant qui peut tuer la plupart des bactéries et virus pathogènes.
  • Il permet également de purifier l’eau lorsqu’on a un doute sur la qualité d’une eau.
  • Il vient à bout de nombreux problèmes de peau : acné, eczéma, verrues… Et même appliqué sur une peau saine, il permet d’embellir la peau.
  • Il soigne de nombreux troubles ORL : sinusite, rhume, laryngite…
  • La cicatrisation des plaies et des brûlures est accélérée par l’application d’argent colloïdal.
  • Il peut également être pris en préventif pour stimuler les défenses immunitaires à l’arrivée de l’automne ou en cas d’épidémies par exemple.
  • Il a également des propriétés antihistaminiques qui soulageront grandement les personnes allergiques.
  • Les piqûres d’insectes sont apaisées après application d’argent colloïdal.
  • Il soigne les conjonctivites.
  • Il peut également servir de désinfectant sur des tissus ou autres surfaces.

L’histoire de l’argent colloïdal

Savez-vous pourquoi la tradition autrefois était d’offrir des couverts en argent à un enfant ? Et pourquoi les riches mangeaient dans des plats en argent ? Et bien c’était pour se protéger des bactéries et pour renforcer leur système immunitaire ! En effet, en mangeant avec des ustensiles en argent, on ingère de très fines particules d’argent qui protègent la santé !

Avant la deuxième guerre mondiale, l’argent était également couramment utilisé par les médecins en tant qu’antibiotique pour soigner bon nombre d’affections (pas moins de 650 maladies d’après les études du Dr. Henri Crooks). Malheureusement, l’arrivée sur le marché des antibiotiques de synthèse et l’attrait de la nouveauté ont fait oublier les propriétés de l’argent colloïdal.

Cependant, depuis quelques années, il commence à revenir sur le devant de la scène à cause des résistances de plus en plus nombreuses des bactéries aux antibiotiques chimiques.

Mais, pourquoi n’est-il pas plus utilisé ?

Cela est dû à de nombreuses études controversées produites en partie par les industriels. En effet, ils ont tout intérêt à ce que l’argent colloïdal ne soit pas trop utilisé au détriment de leurs médicaments. S’il était de nouveau utilisé comme auparavant, bon nombre d’entreprises pourraient mettre la clé sous la porte ! L’argent étant un élément naturel, il ne peut pas être breveté, ce qui fait que les laboratoires pharmaceutiques ne s’y intéressent pas.

L’argent colloïdal est sans danger en soi, mais cependant, il faut cependant faire attention au produit que l’on achète !

Comment choisir son argent colloïdal ?

La concentration

La concentration est indiquée sur les bouteilles en PPM, ce qui signifie : parties par million. Le chiffre avant PPM indique que 5, 10, 15 ou 20 parties d’argent ont été utilisées pour un million de parties d’eau. cela équivaut à 5 mg par litre. Si vous trouvez une bouteille avec une concentration supérieure, ne l’utilisez pas, elle ne sera pas efficace.

Pour être efficace, le produit doit contenir des particules les plus fines possibles.

La qualité de l’eau

Il est impératif que l’eau utilisée soit d’une très grande qualité. Elle doit avoir subit une double ou une triple distillation ou encore une désionisation. Si ce n’est pas le cas, des sels d’argent peuvent se former et ces derniers sont potentiellement toxiques.

La couleur

La solution d’argent colloïdal doit être incolore. Si elle est brune, rouge ou noir, fuyez ! Ne l’utilisez surtout pas ! C’est que la concentration ou la taille des particules est trop grande.

Conservation

La solution doit être embouteillée dans une bouteille en verre qu’il faut conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur.  Cela permet d’éviter que la solution ne se dégrade trop rapidement. L’argent colloïdal ne se conserve pas indéfiniment. Au bout de quelques temps, les particules d’argent perdent leur charge électrique et se précipitent. Au bout d’1 an, il faut généralement changer le produit.

Comment utiliser l’argent colloïdal ?

Il faut savoir que la vente d’argent colloïdal à prendre par voie interne est interdite en France. On trouve seulement des sprays nasaux et des bouteilles à utiliser en compresses ou en gargarisme.

Compresses :

Appliquez 2 à 3 fois par jour une compresse imbibée d’argent colloïdal sur la peau à soigner.

Pulvérisations dans le nez :

Pulvérisez à volonté dans le nez d’un spray.

Gargarismes :

Gargarismes à volonté en cas de maux de gorge, aphtes, douleurs dentaires.

Yeux :

En cas de conjonctivite, versez une goutte dans chaque œil 2 à 3 fois par jour.

Voie interne

La prise interne d’argent colloïdal est interdite en France mais autorisée dans de nombreux pays. Je vous donne tout de même les posologies, après, chacun fait ses choix.

Il faut éviter de prendre l’argent colloïdal avec une cuillère en métal.

En tant qu’antibiotique :

  • Pour les adultes : 1 cuillère à soupe 3 à 4 fois par jour.
  • Pour les enfants : 1 cuillère à café 3 à 4 fois par jour.
  • Pour les bébés : 1/2 cuillère à café 3 à 4 fois par jour.

En tant que purificateur d’eau lorsqu’on a un doute sur la qualité de l’eau :

Ajoutez 1 cuillère à café d’argent colloïdal par litre d’eau. Patientez quelques minutes avant de boire.

 

Pour en savoir plus : www.alternativesante.fr

Laisser un commentaire